La radiesthésie et moi

​​​Pourquoi ?

Lorsque je n'avais pas dix ans (j'ai passé la cinquantaine!) mon père m'a donné mon premier pendule, un fil à plomb de dessinateur, il m'a parlé de la radiesthésie, il était très discret et nous n'avons jamais "pendulé" ensemble mais j'avais ouvert ma curiosité sur un sujet qui ne m'a plus lâché.

Plus tard j'ai lu mes premiers livres sur le sujet et me suis fait ma propre idée, une synthèse de mes différentes lectures m'a appris qu'il existe plusieurs approches allant du technique à l'empirique, c'est cette deuxième voie que j'ai suivie car c'est ainsi que je le sent. Je ne m'oppose pas à ceux qui choisissent l'école et ses enseignements, je serais un menteur en niant chercher dans les différents livres que j'ai acquis, mais mon penchant pour l'autodidactisme me pousse aussi à suivre mon instinct.

J'ai toujours eu avec moi un pendule, fil à plomb ou autre, sans passer mon temps à le questionner disons que sa présence m'est nécessaire.​

Curieux j'ai ensuite fabriqué mes premières baguettes en L, j'en ai maintenant des petites dans mon sac (au cas où !) car c'est très pratique pour les recherches.

Ensuite il fallait bien penser à l'eau j'ai donc acquis des baguettes en Y pour emmener en vacances parce qu’à Nice, si je me promène dans la rue avec on risque de me regarder de travers sauf pour Carnaval ! Mes débuts en sourcellerie sont laborieux mais j'ai trouvé des exercices sur plan sur le forum du sourcier c'est sympa, je peux m'y intéresser le soir au calme, j'ai encore un bout de chemin avant d'être sourcier mais je suis apprenti sourcier...

Le magnétisme arrive avec la lecture de "Secrets de sourcier" de Bernard BLANCAN, l'auteur raconte comment après être devenu sourcier il s'est mis au magnétisme. Souffrant d'arthrose à la hanche droite, je prenais régulièrement des cachets de codéine pour masquer la douleur et en lisant je me disais "si je pouvais me placer derrière moi pour me magnétiser ça serait pas mal" et puis un soir en rentrant de mon travail je me suis allongé pour me reposer et j'ai placé ma main près de ma hanche, j'ai de suite senti quelque chose qui passait et qui suivait le mouvement de ma main, j'ai continué une dizaine de minutes jusqu'à avoir mal mais pas la douleur habituelle. Depuis ce soir là je n'ai plus rien pris pour la douleur, quand le temps change je le sent mais au pire ce n'est rien à coté de ce que je sentais avec la codéine, et quand je suis amené à faire un effort comme porter des charges dans des escaliers, je ne ressent que la gène de l'arthrose et la sueur de l'effort.

Ce que je fais pour moi pourquoi ne pas le faire pour les autres, mais avec mes pendules parce que je me sent plus à l'aise, j'ai donc commencé pour mon entourage à me pencher sur quelques petits soucis,  je suis devenu radiesthésiste magnétiseur.

Ma hanche a été remplacée par une prothèse en céramique fin octobre 2015, il n'y avait plus que cette solution car j'étais complètement bloqué du coté droit, je ne souffrais pas...

 

Chaque jour grandit mon expérience, je souhaite la partager sur ce site et la pratiquer dans le respect déontologique.

 

(Vous pouvez visiter ma page sur FaceBook en cliquant ici)

© 2012 by Radiesthesiedom

  • b-facebook
  • b-tbird
  • b-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now